Valérie COURTOIS

Photo de Valérie                         COURTOIS Libéro Taille 1m71 Bras Droit Date de naissance 1990-12-29 Nationalité Belge

Alors pas trop déçue par la saison 2017/2018 avec les Mariannes ?
Quand même un peu déçue. On a bien commencé la saison et on a montré face à Aix-Venelles qu’on peut se battre. Plusieurs fois on a joué à notre niveau et battu des équipes fortes. C’est vraiment dommage qu’on ait malheureusement perdu des points contre des équipes moins bien classées que nous. Commencer les play-offs contre Cannes n’était par ailleurs pas un cadeau. 

Tu as décidé de continuer l’aventure avec les Mariannes… donc tu as trouvé ce que tu cherchais ?
Oui, mais j’ai envie de faire mieux !

Tu as travaillé avec Stijn en Belgique et en France…est-il toujours le même après 4 saisons passées en France ?
Il y a quand même des différences entre le Stijn de maintenant et le Stijn avec qui j’ai travaillé il y a 6 ans. Je crois que je préfère le Stijn de Paris :  il est un peu plus relax 😉 Mais naturellement il a une façon différente de travailler avec des jeunes étudiantes ou des filles pros. 

Ton meilleur souvenir de la saison ?
Avoir cuisiné toutes ensemble ! En déplacement dans le sud au début de l’année on a fait une petite compétition Masterchef. C’était super chouette et on a trop bien mangé ! 

Des déceptions ?
J’ai vraiment regretté de perdre 3-2 face à Cannes dans le premier match des play-offs. On jouait bien et j’avais l’impression que les filles de Cannes avaient peur de perdre. Cela aurait été super ! 

On parle des difficultés du volley PRO féminin à PARIS. Y a-t-il des points qui t’ont particulièrement choquée ?
Choqué, c’est un grand mot. Je dirais que c’est dommage qu’il n’y ait pas plus de monde qui trouve le chemin de la salle pour assister à nos matchs et qu’il n’y ait pas plus de soutien financier des collectivités.

Tu connais les championnats belge, allemand, polonais et français : peux-tu nous dire ce qui les différencie ?
Une grande différence peut être trouvée dans le public présent. Il y a beaucoup plus de gens dans les salles en Pologne et en Allemagne qu’en Belgique et France. 

As-tu des propositions d’amélioration pour la future saison ?
Une de mes propositions serait de jouer à Charpy, mais on en parle avec insistance. Ce serait bien aussi d’avoir plus de staff technique et plus d’accès aux traitements de physio et ostéo. 

http://les-mariannes-paris.com/assets/uploads/2018/07/chronique-14.pdf