Chronique n° 49 de la saison 2018 / 2019

Brillantes Mariannes malgré la défaite.

Les Mariannes se sont finalement inclinées par 2 sets à 3 face à une brillante équipe de NANTES. Les 2 équipes ont livré une rencontre exceptionnelle face à un public ravi et conquis. 30 anciens internationaux en assemblée générale, avant le match, constituaient une équipe d’observateurs particulièrement avertis.

Il faut dire que la journée s’est déroulée dans de bien mauvaises conditions.

Le décrassage des 2 équipes le matin avait été perturbé. Il pleuvait dans la salle.

L’avant match fut aussi humide au pied de la chaise d’arbitre au poste 2 de l’un des terrains.

La serpillère restait un outil indispensable.

Évidemment, les minutes précédant le coup d’envoi furent naturellement agitées. Le ciel était redevenu plus clément mais protestation  du coach nantais, discussion avec les arbitres, tirage au sort défavorable….on fait mieux pour être serein L’annulation aurait pu être une solution.

Malgré tout cela, les 2 équipes ont livré une performance exceptionnelle. 1er set victorieux pour les Mariannes qui pratiquent un jeu puissant et intelligent. 25-20. Le 2ème set est équilibré, 16-16, 21-22 et finalement favorable aux Nantaises 23/25. Au 3ème set, des Mariannes  brillantes maîtrisent le jeu 8/3 avant un incroyable passage à vide 9/12!  Fin de set favorable aux Nantaises 19-25.

Au 4ème set, les Mariannes font la course en tête 8-6/16-12/18-14….et le set est interrompu l’attaquante  Taylor Simpson Cook se blessant au genou suite à une attaque.  L’accident dont, on ne connaît pas encore la gravité, motive encore plus l’équipe qui s’impose 25-21.

On ne reprochera pas aux Mariannes de finalement s’incliner 7-15 au tie-break. Diminuées et ayant livré une prestation d’exception, les Mariannes fatiguées  réjouissent un public dont certains éléments avaient décidé de fleurir les Mariannes après le coup de sifflet final.

Superbe public.
Bravo les filles. Comme face à BEZIERS, vous avez livré une performance exceptionnelle.
Tout était presque parfait..