Chronique n° 47 de la saison 2018 / 2019

Sereines et solides les Mariannes s’imposent 3 sets à 0 face à Chamalières.

Il y avait plusieurs risques accompagnant les joueuses du Stade Français Paris Saint-Cloud lors de leur déplacement vers Clermont-Ferrand. L’inconnu de la salle : la grande salle de Clermont-Ferrand et ses 4 800 places ! L’inconnu d’une équipe de Chamalières qui cache un jeu et une stratégie toujours changeante. Le risque de relâchement après la dernière et brillante victoire face à Béziers par 3 sets à 1.

Durant et à la fin du match, les enseignements étaient limpides : les Mariannes avaient conservé les pieds sur terre et leur jeu sérieux leur avait permis d’enregistrer leur premier 3 sets à 0 de la saison. Au fur et à mesure de la saison, les Mariannes acquièrent cohésion, efficacité et solidarité. À aucun moment, les Mariannes n’ont tangué, le succès n’en sera que plus normal et le jeu en défense plus spectaculaire.

Au premier set, les Mariannes font la course en tête : 8-4/ 16-12/ 25-21. La qualité de la réception laisse augurer d’un grand match. Le deuxième set confirmera cette appréciation. À 6-2, l’entraîneur de Chamalières avait déjà pris ses deux temps morts pour un score final sans appel 25–16 d’un set où Simpson-Cook et Davidovic auront pu montrer l’étendue de leur talent. Pas de surprise lors d’un 3ème set où les Mariannes s’imposent 25-19 à l’issue d’un match qui n’aura duré qu’un peu plus d’une heure.

Déjà six matchs aller joués et beaucoup d’enseignement. Stijn Morand dispose d’un collectif réduit mais toutes les joueuses en font partie intégrante. Les Mariannes, quant à elles, ne se prennent pas pour d’autres mais montrent progressivement qu’elles ne sont pas au bout de leur progression. On a hâte de vivre leurs prochaines rencontres. Les Mariannes (12 points) pointent à la 5ème place derrière Nantes (13 points) qui a joué un match de plus.

Rencontre explosive à prévoir samedi 1er décembre 2018 face à Nantes salle Marcadet à 20h.