Chronique n° 46 de la saison 2020 / 2021

Très sévère défaite des MARIANNES face à SAINT RAPHAEL : 0-3

S’incliner par 0 set à 3 fait partie du jeu et souvent des surprises du volley-ball professionnel. Toujours regrettable, parfois compréhensible… mais plus rarement acceptable. Le résultat de la rencontre face à Saint-Raphaël restera inacceptable. Les MARIANNES ont sombré et ont donné l’impression d’être absentes sans envie, sans volonté, sans réaction et faisant  de multiples fautes que l’on paye cash à ce niveau. L’équipe, qui avait montré ces dernières semaines ce dont elle était capable, n’était plus la même. Analyse et remise en cause ne manqueront pas d’être au programme des joueuses, staff et dirigeants avant le déplacement à NANTES le prochain week-end. Réaction attendue.

Peu de chose à dire du match. Un 1er set où les MARIANNES auront rapidement 5 points de retard et ne les rattraperont jamais. Trop de fautes au service, réceptions difficiles…pour un score final de 19-25. Meilleur démarrage du 2ème set, 6-1, avant de voir les visiteuses réécrire presque tranquillement le 1er set, 13-19, avant une insuffisante réaction des MARIANNES 20-22 et un score final de nouveau décevant : 20-25. Le pire était à craindre pour un 3ème et dernier set ou les MARIANNES, absentes et apathiques, pointèrent à 10 encablures avant de s’incliner 18-25. SAINT-RAPHAEL pouvait être fière d’une prestation brillante où l’ancienne MARIANNE et capitaine Lara DAVIDOVIC avait montré l’étendue de son talent au service et au filet.

Rencontre à oublier. Les MARIANNES doivent se rassurer, réagir et montrer que ce n’était pas leur jour… et pourtant tout avait été bien préparé : d’intenses entraînements où les Mariannes avaient montré leur engagement, une exceptionnelle préparation de la salle et la présence de SPORT en France pour une retransmission en direct un samedi soir à une heure de grande écoute. Une occasion manquée, mais aussi une occasion de rebondir.