Chronique n° 34 de la saison 2019 / 2020

Victoire en Coupe de France/
Défaite en Championnat.

Les MARIANNES 3/CHAMALIERES 1

La rencontre du Mardi 29 octobre à Chamalières en Coupe de France était un match piège. Les matchs couperet sont toujours des matchs piège pour l’équipe en déplacement. La combativité de Chamalières devant son public est connue. Les attaquantes de Chamalières sont de grande qualité. Si l’on y ajoute un 2ème arbitre local tout était en place pour un match difficile…… à l’issue duquel les Mariannes se sont imposées par 3 sets à 1. La domination des Mariannes est nette au 1er set : 16-10/20-15. Les Mariannes se mettent en évidence : SZYBA au bloc, OLUIC au 3m, NADEAU a l’attaque et BIEMEL en défense. L’écart de points est significatif et il n’y avait plus qu’à conclure. Les Mariannes ne réussiront pas malgré quelques éclairs de KRISKOVA.

A 23-21 le coach de Chamalières prend son 2ème temps-mort. Les Mariannes auront 2 balles de set 24-22 (entrée de VAN DESTEENE pour stabiliser la réception) et 24-23 avant de s’incliner 26-28 : de quoi troubler une équipe à la recherche de sérénité.

Au 2ème set les Mariannes s’imposeront 25-21 en jouant fébrilement Chamalières ne baissant pas les bras. A 17-15 BORCIC prend un temps-mort bien venu avant que son équipe ne s’impose par 25-21. Sans être facile le 3ème set apparaîtra plus serein avec une KRISKOVA à l’efficacité retrouvée. OHMAN entrée en fin de set apportera sa vivacité. Il faudra néanmoins 5 balles de set pour voir les Mariannes s’imposer 27-25 sur un block gagnant du mur SCHWERTMANN/NADEAU. Au 4ème set, et bien emmenées par leur capitaine STEUX-CALEYRON, les Mariannes s’imposent 25-18. Victoire méritée par 3 sets à 1.

Les MARIANNES 0/CANNES 3

C’est un autre combat qui attendait les Mariannes à Cannes pour un match en pleine période de fin de congés scolaires, de week-end post 1er novembre et d’organisation du marathon Nice-Cannes. A noter en plus que des conditions de déplacement pour le moins difficiles n’ont pas facilité la tâche des joueuses du Stade-Français Paris Saint-Cloud.

Les Mariannes s’inclineront 0 set à 3. 16-25/19-25/18-25. Les 3 sets auront la même physionomie. Maîtrise au début 10-11/9-11/10-11. Résistance : 12-16 aux 3 sets avant des scores finaux en faveur des multiples Championnes de France. Évidemment Les Mariannes auraient pu mieux jouer et faire moins de fautes mais en nombre, en moyens associés et en qualité intrinsèque elles sont derrière Cannes. Elles ont déjà montré qu’elles peuvent mieux jouer et il faut leur faire confiance. Les Mariannes travaillent dur et cela portera ses fruits. 

PROCHAIN RENDEZ-VOUS. 

Samedi 9 Novembre 20h Salle Marcadet.

Les MARIANNES reçoivent NANTES.