Chronique n° 26 de la saison 2019 / 2020

SAINT-RAPHAEL s’impose salle MARCADET 3 sets à 0.

Le 1er match d’un championnat est toujours un moment difficile car il est légitime de douter, pour les 2 équipes, mais l’envie de s’imposer doit être plus forte que le doute. L’appréhension est donc visible surtout quand l’adversaire, SAINT-RAPHAEL, est connu pour ses excellents résultats. On n’évoque pas SAINT-RAPHAEL comme l’on parle de CANNES, du CANNET, de MULHOUSE voire de NANTES ou de BEZIERS.
Et pourtant SAINT-RAPHAEL a un brillant palmarès ces dernières années : 2015/2016 Champion de France, 2016/2017 Vainqueur de la Super Coupe, 2018/2019 Vainqueur de la Coupe de France !

Difficile avant la rencontre de faire un pronostic. Avantage les Mariannes qui jouent à domicile. Avantage SAINT-RAPHAEL pour son palmarès. Pronostic général favorable aux Mariannes…qui s’inclineront malheureusement 0 set à 3.
Et pourtant le match avait bien commencé. Les Mariannes font la course en tête, 9/4 temps-mort SAINT-RAPHAEL, se font rattraper 11/11, le jeu restant ensuite équilibré 16/16. Une certitude les Mariannes à aucun moment ne baissent les bras et reprennent l’avantage 22/19 avant d’enchaîner des fautes favorisant le retour de leurs adversaires 22/22. Rien n’était joué, les Mariannes auront 3 balles de set 24/23, 25/24, 26/25 sans réussir à conclure. Sur un service out des Mariannes et à leur 1ère balle de set SAINT-RAPHAEL s’impose 26/28. Les Mariannes n’avaient pas réussi à conclure malgré des points prometteurs de KRISKOVA et OLUIC.
Les Mariannes s’inclineront aux 2ème et 3ème set. Au 2ème set, et après un début équilibré 17/17, les Mariannes se laisseront déborder par une équipe motivée où la centrale LEGROS excelle. Score final 19/25. Il en sera de même lors d’un 3ème set où les temps morts demandés par Nikola BORCIC, 8/12-14/19, ne suffirent pas à casser la dynamique adverse et à permettre aux Mariannes une élévation de leur niveau de jeu. Score final 20/25. A noter la bonne prestation de SCHWERTMANN.

La déception passée et la sérénité retrouvée le temps du bilan était venu : les Mariannes avaient fait trop de fautes directes et étaient trop absentes au contre pour espérer s’imposer. Place maintenant au 1er match à l’extérieur :

Mardi 8 octobre 20h les Mariannes rencontrent l’IFVB TOULOUSE, match délocalisé à ALBI.